Circuit par Seznec

Le plan cadastral :



Les chemins d'exploitation de la commune sont ouverts au public.



En effet, concernant l’utilisation des chemins d’exploitation y compris le chemin YL 269, Aucune restriction à l’usage de ces chemins n'a été formulée par l'association foncière. Ce chemin permet d'accéder à la chapelle de Seznec.
Les règles de la circulation publique du Code de la Route s'appliquent sur les chemins d'exploitation. D'autre part, nous disposons d'un droit d'usage sur ces chemins.

La seule circonstance qu'un panneau situé sur le chemin d'exploitation, ou un obstacle disposé par un tiers, ne nous priverait , à quelque titre que ce soit, de l'utilisation de cette voie.

Pourtant le 8 août, nous avons été distinataire d'un courrier indiquant :
Vers 17 heures, en revenant de ma promenade à pied de la chapelle de Seznec, j'ai emprunté le chemin d'exploitation pour revenir au gîte que je loue. La propriétaire des lieux m'a interpellé de façon fort peu courtoise pour me signaler que j'étais sur une propriété privée et m'a demandé de partir immédiatement. Je précise que ce chemin est public car aucune signalisation ne précise le caractère privé de cette voie.

Présentation de la chapelle :

Cette chapelle est dédiée à la fois à Saint denis et à Notre Dame de Tréguron. A la fin de l'ancien régime la chapelle était desservie en permanence par un prêtre résidentiel qui intervenait aussi sur la frairie de la Lorette.

L'extérieur :
C'est un édifice de taille modeste construit en 1673 vraisemblablement à l'emplacement d'un édifice plus ancien. Il est de forme rectangulaire. La façade sud est percée d'une porte en plein cintre et à voussures surmontée d'une pierre portant la date de 1673 et d'une modeste fenêtre à meneaux au linteau en anse de panier. Celle-ci interrompt le larmier simple du haut du mur. Le pignon Est est percé d'une simple fenêtre gothique trilobée. Il est encastré par un galbe très simple. Le clocher a été foudroyé en 1937. Il n'en subsiste que la base ornée d'une corniche à listels et la chambre des cloches.

L'intérieur :
L'intérieur de l'édifice est simple. Le maître d'autel est encadré par deux niches Renaissance contenant chacune une statue en pierre polychrome. Ces dernières représentent à droite, saint Denis (1682) et à gauche gauche, une Vierge allaitante aux formes alourdies (1683). Deux autres statues ornent l'intérieur : une Piéta et une Notre Dame de "Trégeuren." Le vitrail contemporain de la maîtresse vitre est une oeuvre d'Alain GRALL.

Le calvaire :
Le placître comprend un très beau calvaire aux statues en granit de Kersanton, oeuvre de Roland Doré, sculpteur renommé dans la région et daté de 1640-1641. Ce dernier fut exécuté à la demande de l'homme d'église G.Toulguengat.
Signalons également la présence d'une fontaine consacrée à Notre Dame de Tréguron.

Le mercredi après-midi, les 6 chapelles de la commune sont ouvertes aux visiteurs. On peut donc visiter la chapelle Saint-Denis à Seznec, Saint-Albin, Notre-Dame de la Lorette, Saint-Théleau (route de Saint-Albin), Saint-Pierre (route du Juch). Saint-Thégonnec, sur la route de Guengat, peut se visiter toute l'année.